Les Personnes âgées

L’évolution démographique et les progrès de la médecine entraînent un vieillissement de la population. Cette évolution doit être vue comme un progrès. La vieillesse n’est pas une déchéance, mais l’évolution naturelle de tout individu. À mes patients âgés qui se plaignent d’une réduction de leur capacité liée à l’âge, je ne manque pas de leur rappeler cette vérité de Lapalisse “Pour ne pas vieillir, il faut mourir jeune “.

Une meilleure prise en charge des maladies a permis de retarder la perte d’autonomie. Une nouvelle catégorie sociale de personnes âgées retraitées dynamiques est apparue ayant pleinement sa place dans le monde économique et social.

Nous devons valoriser, avec les personnes âgées, cette mémoire de l’expérience, outil indispensable pour la jeunesse dans une société où prime souvent l’individualisme.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), mise en place par le gouvernement Jospin, permet de prendre en charge une partie du coût de la dépendance. Modulée selon le revenu de la personne âgée, l’APA n’est plus récupérée sur le patrimoine de la personne âgée comme l’avait initiée en 1997 le gouvernement Juppé, ce qui entrainait la confiscation du patrimoine des plus modestes. I’APA est financée aux deux tiers par le département, la part de financement par le CNSA diminuant régulièrement. Le désengagement progressif de l’état créé au niveau national de grandes disparités de prise en charge entre les départements, la Côte d’Or se situant dans la fauchette basse du montant de l’APA versée aux plus démunis.

Les sommes versées au titre de l’APA alimentent  un marché créant des emplois qualifiés d’aide à la personne. Ces emplois ne sont pas délocalisables, et nécessitent de vraies compétences.

Cette prise en charge doit relever d’abord de la solidarité nationale au même titre que l’assurance maladie ou le handicap. Les choix politiques de prise en charge de la dépendance ne peuvent être guidés par une gestion comptable de la dépense. C’est un choix de société.

Demain, comment souhaitons nous être aidés,  nous qui seront vieux …

1 Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *