Cartable ou ordinateur ?

Le poids du cartable des collégiens est beaucoup trop important et dénoncé à chaque rentrée scolaire par les parents.  Et de nombreux professionnels de la santé  dénoncent son effet nocif sur la statique dorso-lombaire.
A l’heure de l’informatique, la dématérialisation des manuels scolaires ne poserait aucun problème. Les collégiens pourraient stocker, avec un ordinateur portable, ces manuels scolaires.
Un ordinateur serait donné progressivement à tous les collégiens en commençant par les 6ème.
L’acquisition des manuels scolaires sur ces ordinateurs pourrait se faire au collège par l’utilisation d’une clef USB ou par une connexion internet.
Le problème du coût des ordinateurs peut être limité s’ils sont achetés en grand nombre. Et leur degré de sophistication dépendrait de l’utilisation souhaitée.
Le premier avantage est d’abord un allègement du poids des cartables. Mais le principal bénéfice pour le collégien  sera l’appropriation et l’utilisation de l’ordinateur comme un outil de travail et non plus uniquement comme un support de jeu.
Parmi la population, il existe une grande disparité d’accès à l’informatique et internet. Tous les adolescents savent se servir d’un ordinateur mais ils n’ont pas forcement appris à l’utiliser autrement que pour jouer ou communiquer sur Facebook.  Hélas, seuls les enfants des milieux les plus favorisés peuvent disposer de plusieurs ordinateurs et s’exercer à une utilisation non ludique de l’outil informatique.
Pour conclure, le coût global de l’achat ou le prêt d’un ordinateur portable par collégien doit être rapporté au coût des livres papiers. L’investissement ne me semble pas irréaliste mais au contraire rentable pour l’avenir.

1 Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *